COMPTE RENDU DU PREMIER ESPACE DE DIALOGUE FRATERNEL DU 8 DECEMBRE 2007

Publié le par USFF

L’espace de dialogue fraternel débute à 10 h 30, par l’intervention de Roger Perez qui souhaite la bienvenue aux participants des différents groupes.

Puis Anita demande de bien vouloir excuser Antonio Vasconcelos qui, pour des raisons personnelles, n’a pu venir et faire son travail de coordonnateur. Il sera présent l’après-midi.

Les responsables des groupes présents interviennent à tour de rôle et présentent leur groupe. La présidente du Centre d’Etudes Spirites Gabriel Delanne (CESGADE) n’ayant pu se déplacer, elle a adressé une lettre qui est lue.

 

Les groupes présents  ou représentés ont été :

-          Association Parisienne d’Etudes Spirites – APES (Région Ile de France)

-          Association Passageoise d’Etudes Spirites Allan Kardec – APESAK (Région Aquitaine)

-          Centre de Doctrine et d’Initiation Spirites Christiques (Région Centre)

-          Centre d’Etude et de Divulgation de la Doctrine Spirite Lyonnais Thérèse d’Avila (Région Rhône Alpes)

-          Centre d’Etudes Spirites Allan Kardec – CESAK (Région Ile de France)

-          Centre d’Etudes Spirites Gabriel Delanne – CESGADE (Région Rhône Alpes)

-          Centre d’Etudes Spirites Léon Denis (Région Alsace)

-          Centre Maria Munoz de Formation de médiums spirites (Région Ile de France) 

-          Centre Spirite Chico Xavier (Région Rhône Alpes)

-          Centre Spirite Christique Maria Munoz (Région Centre) 

-          Centre Spirite Lumière et Amour (Région Ile de France)

-          Centre Spiritualiste Thérèse d’Avila (Région Centre)

-          Centre Thérèse d’Avila d’Initiation et de Divulgation de la Doctrine Spirite Christique (Région Ile de France)

-          Institut Amélie Boudet de Recherche et d’Enseignement Spirite (Région Ile de France)

-          Institut Français de Recherches et d’Etudes Spirites – IFRES (Région Ile de France)

-          Groupe  Spirite Allan Kardec (Région Ile de France)

-          Jeune Flamme Spirite (Région Centre)

 
Notre frère Charles Kempf, élu 1er Secrétaire du Conseil Spirite International (CSI) lors du 5e Congrès Spirite Mondial (Colombie - octobre 2007) dont l’Union Spirite Française et Francophone est membre fondateur, a présenté sommairement le CSI et son action au niveau mondial pour la diffusion de la Doctrine Spirite.

 
Pause à 12 h pour aller déjeuner.

Reprise de l’espace de dialogue fraternel à 14 h 30.

Roger Perez présente les membres du nouveau bureau de l’Union Spirite Française et Francophone.

Roger Perez : président.

Anita Becquerel : vice présidente chargée des relations extérieures.

Jean-Luc Royens : vice-président chargé des relations intérieures.

Christiane Brageul : secrétaire générale

Célia Nguema : secrétaire générale adjointe

Gérard Ollagnier : trésorier

Jean-Pierre Etienne : trésorier adjoint

Assesseurs : Claudia Bonmartin, Fatima Medjahed, Karine Nguema, Antonio Vasconcelos.

 

Jean-Luc ROYENS indique qu’il va présenter les nouveaux projets de l’Union Spirite Française et Francophone et que la parole sera donnée à celles et ceux qui le souhaitent pour commenter ou poser des questions sur ces projets.

L’objectif du 1er Espace de Dialogue Fraternel (d’autres vont suivre prochainement) est d’aller vers et avec les groupes et centres spirites pour dialoguer et agir ensuite :

 

Qu’est-ce que les groupes attendent de l’Union Spirite Française et Francophone et qu’est-ce que ces groupes souhaitent apporter à l’Union Spirite Française et Francophone ?

 

·         Projet caritatif :

 

o   Aller à la rencontre des sœurs et frères sans domicile fixe.  Le Centre Thérèse d’Avila de Paris, dont Fatima est la présidente,  peut apporter son expérience dans ce domaine. Dons de vêtements et de produits alimentaires pour les personnes en difficultés. Celles et ceux qui sont intéressés par ce travail peuvent se mettre en contact avec le Centre Thérèse d’Avila par le biais de l’Union Spirite Française et Francophone.

 

o   Aller visiter les malades dans les hôpitaux dans le cadre d’un bénévolat spirite car le Spiritisme apporte un nouveau regard sur les souffrances physiques et morales, la continuité de la vie après la mort.

 

o   Accompagner les malades en fin de vie. Aider les familles en deuil : acceptation de la mort, compréhension de l’immortalité de l’Esprit.

 

o   Aller visiter les personnes dans les prisons. La connaissance spirite peut aider leur travail de  réforme intérieure pour la construction d’une société  plus humaine. Le but du Spiritisme c’est l’amélioration de l’homme.

 

o   Aller dans les hôpitaux psychiatriques. Y aller avec les familles. La conscience spirite ne permet pas d’agir sans humanité.

 

Des participants interviennent pour soulever les difficultés que nous rencontrons pour entrer, en tant que spirites, dans ces différents organismes (hôpitaux, prisons, etc.)

 

·         Projet de  formation de groupes :

 

o   L’expérience montre qu’au-delà de la bonne volonté, former un groupe spirite exige des connaissances bien fondées sur la base de la Doctrine Spirite et de la pratique médiumnique. L’USFF propose aux personnes intéressées par la création d’un groupe, une formation sur l’étude du Spiritisme et sur le développement de la médiumnité selon les bases spirites codifiées par Allan Kardec et par la formation de médiums, ce qui fait défaut dans notre pays. Il serait bon de s’organiser et de se structurer par département. Nos frères brésiliens nous ont donné des idées et des documents sur ce sujet. Nous pourrions les adapter à la France et à l’intellect français. C’est un long projet que nous mettons sur pied. Cela sera développé plus profondément au cours d’assemblées générales.

 

·         Projet de régionalisation :

 

o   Structurer la diffusion de la Doctrine Spirite en France et organiser des actions au sein de l’Union Spirite Française et Francophone par région administrative. La France métropolitaine est divisée en  22 régions administratives. (Région parisienne, région lyonnaise, région centre, etc).

Sont organisées sur ces régions des conférences tous les mois au nom de l’Union Spirite Française et Francophone. La logistique et la présentation même de la conférence est sous la responsabilité de chaque groupe.

Pour la Région Ile de France un planning de conférences est établi pour la réalisation chaque troisième samedi du mois. La  première conférence est prévue à Paris le samedi le 19 janvier 2008, elle est organisée par les membres de l’APES. D’autres conférences sont prévues sur Paris et la région Rhône Alpes pour les mois suivants.

Les groupes s’engagent à travailler ensemble.

 

Jean-Luc intervient pour indiquer que l’Espace de dialogue fraternel aura lieu tous les six mois et, si possible, dans une région différente, avec l’aide de tout le monde.

 

·         Projet d’organisation de soirées spirites 

 

o   Se retrouver autour de repas fraternels, comme cela a été fait lors de la soirée parisienne organisée sur la péniche. De cette façon, tout le monde fraternise. Une participation financière sera demandée. L’Union a besoin d’argent. Ce seront des soirées à thème.

 

Intervention d’Anita Becquerel 

Le  Spiritisme ne peut pas être cloisonné dans un cercle, dans les centres spirites, il faut que l’on voie que les spirites sont des gens comme tout le monde. Nous devons montrer que nous vivons comme tout le monde.

 

Intervention d’Antonio Vasconcelos 

Il y a beaucoup de chantiers à entreprendre. Les spirites ont de la bonne volonté. Il faut semer, se préparer. Tous ceux qui ont des capacités, ceux qui sont qualifiés doivent donner leur obole.

 

Intervention de Joël Ury 

Il y a des biens qui appartenaient au Spiritisme et qui ont été spoliés. Ces biens existent encore et sont cachés par des personnes qui ne sont pas spirites. Il ne faut pas abandonner l’USFF. Il faut qu’elle existe. Il faut la défendre. Il faut rester unis et ne pas se disperser.

 

Intervention de Claudia Bonmartin 

Dans les projets de diffusion du Spiritisme, c’est le centre spirite qui est la cellule de base de tout mouvement spirite. Nous allons profiter de tout ce que nos aïeux nous ont apporté. Les conférences attirent les gens. Il y a un intérêt des gens pour les centres spirites. Rien ne remplace le centre spirite. Il faut donc s’unir pour travailler ensemble. Travailler en union, tous les centres ensemble pour honorer nos aïeux.


Intervention de Roger Perez

Roger remarque que Joël a fait allusion à nos anciens. Roger Perez rappelle ceux qui ont reconstruit l’USFF, notamment Louis Serré qui a contribué à la relancer. Il a représenté les spirites français. Rien n’est parfait dans ce monde, c’est la succession des échecs, des orientations qui n’ont pas été les meilleures, mais ce doit être un enseignement ; parfois, il faut tomber dans l’ornière pour en sortir. L’USFF renaît  de ses cendres.

 

·         Projet de département doctrinal :

 

Un département doctrinal fonctionne et supplée aux besoins d’orientation, de formation et de pratique des centres spirites qui le souhaitent.

 

 

·         Projets dans le cadre international : 

 

Anita Becquerel a remarqué que dans le cadre d’une action internationale, celle-ci doit être le résultat des actions intérieures. Nous allons travailler ensemble, nous avons besoin de tous. La doctrine spirite ne demande pas que l’on souffre pour elle, elle ne demande pas de sacrifice, mais simplement que l’on s’applique à un travail, ce qui n’a pas été fait dans le passé. Je suis très optimiste. La France a son mot à dire dans les années qui viennent. J’ai la certitude que la France va progresser, les lumières françaises vont resplendir dans le Spiritisme en Europe. Je ne vois pas le Spiritisme en Europe sans l’action de la France. Nous sommes confiants. Mon discours d’aujourd’hui est le même que celui d’il y a dix ans. Aujourd’hui nous préparons cette relève. C’est à nous d’assurer l’espace pour les jeunes. Les affaires internationales que m’a demandé de prendre l’USFF, je les développerai avec les autres. Cette équipe, mon équipe, c’est vous. Le Spiritisme a besoin de chacun de vous.

 

La présence de l’USFF sur la scène internationale

-          Participation active dans les réunions du Conseil Spirite International (CSI)

-          Circulation des informations des actions spirites françaises à travers des publications dans le bulletin du CSI, des articles et lors des réunions spirites internationales.

-          Véhiculer des programmes spirites en français à partir des émissions de la TV du CSI

-          Participation à des congrès spirites d’autres pays.

 

Promotion du livre spirite

-          Des négociations auprès du CSI, des éditeurs européens, en particulier ceux de la France, susceptibles d’éditer les livres spirites.

-          Organisation du salon du livre en partenariat avec le CSI.

 

Pérennité de La Revue Spirite

-          Réviser en profondeur le partenariat CSI – USFF, signé sous la formulation d’un protocole d’accord.

-          Elargir l’édition de La Revue Spirite dans d’autres langues et sa distribution en Europe.

 

Intervention de Roger Perez 

Une boîte à idées est ouverte.

 

 

Intervention de Joël Ury 

Il parle de la possibilité de créer un musée spirite. Un endroit où l’on montrerait des objets qui traiteraient de l’histoire du Spiritisme et des spirites.

 

Intervention d’Antonio Vasconcelos 

Le 1er janvier 2008, mise en service d’une TV Spirite sur Internet au Portugal.

Cette TV diffusera en portugais, espagnol et français et surtout sur l’espace européen.

 

Intervention de Jean-Luc Royens 

Il est bien évident que certains de ces projets fonctionnent déjà et ne seront pas soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale. L’USFF est active. Nous ne perdons pas de temps.

 

Intervention de Roger Perez

Cette réunion a été constructive, tout n’a pas pu être établi. Une réunion des membres du bureau est prévue pour établir les travaux à mettre en chantier en se basant sur un organigramme d’orientation et d’exécution pratique au service de l’Union Spirite Française et Francophone, c’est-à-dire, au service de la mouvance spirite française.

 

Proposition d’une participante

Une intervenante propose que nous fassions un trombinoscope avec les photos et informations des responsables spirites actifs dans le mouvement spirite français et faire circuler ce support d’information dans les sites des centres (Il est bien évident que ces photos ne pourront être diffusées sans l’autorisation des personnes concernées, le cas contraire pouvant relever de la jurisprudence, et un bon nombre ne souhaite pas se voir figurer).

 

A la fin de la journée, tous les participants ont pu sentir les vibrations d’amour émanant du Monde Spirituel lors de :

-          La lecture faite par Anita Becquerel, d’une communication « Mission des spirites » du chapitre XX – Les ouvriers de la dernière heure, de l’Evangile selon le Spiritisme.

-          D’une prière inspirée à Fatima Medjahed.

 

Fin de la réunion à 18 h.

Publié dans Dialogue Fraternel

Commenter cet article

JEAN LUC 28/07/2008 09:44

Bonjour,
lors de la journée de l'espace de dialogue fraternelle il a été décidé plusieurs choses j'aimerais savoir ce qui a avancé depuis ???
merci de me répondre a moi et a toutes les personnes qui lisent ce courrier